One Piece West Blue


Serveur Minecraft sur le Thème de One Piece
 

Partagez | 
 

 [RP Candidature Marine] Mikoto Suoh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age : 21
Messages : 29

Feuille de personnage
Nom: Mikoto Suoh
Age: 19
avatar
Mihawk64
MessageSujet: [RP Candidature Marine] Mikoto Suoh   Dim 13 Oct - 13:40

Dix ans auparavant, Archipel des orgao



??? : Mikoto où te caches-tu encore !?

Mikoto : Je suis là, maman, ne t'enerves pas …


Mikoto est un jeune garçon de neuf ans. Il habite avec ses parents dans l'archipel des Orgao sur la mer d'East Blue. Fils de bourgeois, Mikoto a eu plusieurs fois l'occasion de voyager sur cette mer, c'est quelque chose qu'il apprécie particulièrement. La situation familiale de ses parents lui a toujours permis d'avoir absolument tout ce qu'il voulait, un enfant gâté, comme on l'appelait. Cependant, il n'aimait pas du tout ce faire appelé ainsi et il a toujours préféré partir à l'aventure dans la foret près de chez lui afin de jouer  avec les différents animaux qu'ils soient amicaux ou agressifs plutôt que de s'amuser avec les dizaines de jouets différents qu'il pouvait posséder. Malgré le fait que ses parents lui interdisaient d'aller dans cette forêt car c'était soit disant « trop dangereux », il parvenait toujours à se faufiler dans leurs dos. Il acquit de ce fait une dextérité très impressionnant pour un enfant de son âge.
Le jour où Mikoto comprit qu'il avait un véritable talent dans l'art de la furtivité, il commença à devenir l'enfer des commerçants de son village. A force de voler des pommes au marchand de fruits et légumes, il s'attira de nombreux ennuis mais il réussissait toujours à s'en sortie indemne. Tous ces actes lui ont rapidement valu un surnom, le voleur écarlate. Cet adjectif lui a été désigné principalement à cause de la couleur de ses cheveux, un rouge écarlate.
Sa vie devenait de plus en plus trépidante et le jeune garçon prenait de plus en plus de risque lors de ses petites escapades, que ce soit dans la forêt ou du coté du marché. Ses parents ont plusieurs fois vu débarquer plusieurs habitants mécontents du village devant la porte de la maison mais après un petit échange verbal, tous finissait toujours par s'arranger avec une petite transaction de quelques Berrys. Mikoto profitait bien de la gentillesse de ses parents pendant ces moments-là et il les remerciait toujours le soir même, promettant qu'il ne recommencerai plus. Bref, la vie du voleur écarlate suivait son chemin, parfois semé d’embûches.

Tout allait bien jusqu'au jour où le jeune garçon se retrouva face à face avec de véritables voleurs parcourant les mers, des pirates. Mikoto venait de fêter ses dix ans il y a de cela quelques jours mais ses habitudes ne changeait pas pour autant. Ce jour-là, il avait repéré un groupe de personnes qui portaient un sac intriguant. Il ne connaissait absolument pas ces personnes, c'était la première fois qu'ils les voyaient dans son village, mais peu importe, ce sac l'intriguait vraiment ! Mikoto commença à les suivre à travers le village jusqu'à ce qu'ils entrent dans le bar. Il regarda par la fenêtre pour examiner les lieux. Le groupe était composé de huit hommes, tous mal rasés et la peau crasseuse. Le pire de tous était celui qui s'était directement assis au bar. Il pesait facilement 150kg pour environ 1m80, des cheveux noirs, courts et mal coiffés. Son œil droit était recouvert d'un cache œil, sûrement la conséquence d'une blessure grave. Pour finir, et le plus étonnant de tous était que, malgré son aspect pauvre, il possédait à chaque doigts des bijoux en or d'une valeur inestimable. C'est alors que ce dernier prit la parole, posant ses grosses bottes sales sur le bar.



??? : Bien barman, amène-nous un tonneau de rhum, et que ça saute !

Barman hésitant : Ou..Oui Bien sûr, tout de suite ! Excusez-moi de poser cette question, mais avez-vous assez d'argent pour me payer tout un tonneau ?

Pirate : De l'argent ?! Bouahahahaha !! Un pirate n'a pas besoin d'argent pour boire !

Le pirate sortit un pistolet de sa poche arrière et le pointa sur le barman.


Pirate : Je t'ai dit que tu allais nous amener un tonneau, alors tu vas le faire, me suis-je bien fait comprendre ?!

Mikoto ne comprenait rien de ce qui se passait mais ces gens-là étaient dangereuses, des vrais pirates comme il en avait entendu des histoires quand il était plus petit, et il s'en rendit vite compte. Cependant ce pauvre barman allait avoir des ennuis à coup sûr, il fallait faire quelque chose, mais quoi ? Que peux faire un jeune graçon de dix ans dans cette situation ? Aller prévenir le village ? Trop risqué, ils paniqueraient tous et il y aurait des victimes inutiles en plus. Mais quoi alors ? Il ne pouvait pas laisser ce pauvre homme seul avec ces brutes ! En tout cas dans un premier temps, il fallait regarder la suite des événements pour essayer de trouver une solution la plus efficace et sans risques possible.


Barman tremblant : Oui, oui désolé … Je vous apporte le tonneau de suite.
Barman ramenant le tonneau de rhum : voilà, j’espère que ça vous suffira …

Pirate : QUOI ?! Tu oses appeler ça un tonneau ?! Mais je pourrais le boire à moi tout seul ! Ramène-en deux autres comme ça !

Barman : Je suis vraiment désolé mais c'était mon dernier tonneau...

Mikoto comprenait que l'affaire était en train de mal tourné pour le barman et qu'il allait à coup sûr ce faire malmené après ça … Mikoto essayait de réfléchir pour trouver la meilleure solution mais aucun des scénarios qu'il pouvait imaginer n'avait 100% de chance de réussite. Aucun ne dépassait même les 50% de réussite. Mais il fallait faire quelque chose pour ce pauvre monsieur dans son bar. Mikoto ramassa un caillou et une planche de bois qui traînait dans la rue. Il grimpa agilement sur le toit du bar jusqu'à se retrouver au dessus de la porte d'entrée. Il entendait le chef de la bande s'énerver à l'intérieur du bar. Sans plus tardé, il se pencha habilement afin de se retrouver, la tête à l'envers devant la porte, il ouvrit cette dernière et lança le caillou droit sur le crâne du pirate pour enfin remonter rapidement sur le toit avant que les autres pirates ne puissent apercevoir d'où venait le tireur.


Pirate en colère et ramassant le caillou : GRRRHHH …. Toi là, pointant du doigt un des ses compagnons, amène-moi celui qui a lancé ce caillou !! Je vais lui faire payer son geste comme il se doit !

Pirate visé : Oui Capitaine !

Comme Mikoto l'avait prévu, un seul pirate allait sortir, il sera alors facile de l'éliminer. Mikoto prit sa planche de bois à deux mains, l'arma derrière sa tête, et s’apprêta à frapper. A peine le pirate franchit le seuil de la porte qu'un terrible choc le frappa au niveau de la tête et le pirate s'écroula. Le bruit attira directement l’œil de ses camarades et le capitaine reprit la parole, plus énervé que jamais :


Capitaine : Compagnons des mers, je crois qu'un petit malin cherche à nous humilier. Le prochain trésor revient à celui qui me le ramène ici vivant !

Pirates : Oui Capitaine !

C'est ici que le plan aller se corser, il fallait réussir à les avoir un par un et ne pas se faire prendre. Un garçon normal ne pourrait pas réussir mais cette année à essayer de voler les habitants de son village sans se faire prendre l'avait encore entraîner en terme de discrétion et d'agilité. Il grimpa alors sur le toit voisin pour redescendre dans une rue étroite. Après quelques secondes il entendit un pirate discuter tout seul :


Pirate jubilant : Ahaha, il suffit que je choppe celui qui a fait ça et à moi le prochain butin !

Mikoto se montra au bout de la rue, afin que le pirate tombe dans son piège. Ce pirate n'était pas des plus futé et accourra à toute vitesse vers Mikoto sans faire attention où il marchait. Il se prit les pieds dans une corde que le jeune garçon avait au préalable plaçée ici et tomba eu pied de ce dernier. A peine eu-t-il le temps de voir la chevelure rouge éblouissante du garçon qu'il se prit un coup sur la tête. Un deuxième d'éliminer, pensa Mikoto, si il sont tous aussi bête que lui, je pourrais peut-être vraiment réussir mon coup. Malheureusement pour lui, cette seconde d’inattention lui coûta chère. Un autre pirate qui était placé non loin de Mikoto fut alerté par le bruit et vint à son tour dans la direction de l'enfant. Ce dernier, non préparé à ce qu'un pirate soit si près de lui n'eut rien d'autre à faire que de courir. Après une longue course poursuite qui attira évidemment tous le reste des pirates sur lui, Mikoto, fatigué de sauter de toit en toit finit par tomber et perdit conscience.
Sa douleur à la tête et les rires des pirates le réveilla quelques minutes plus tard. Le plan n'avait finalement pas marché... Après tout combien de chance avait-il de gagner seul face à huit pirates surentraînés ?


Capitaine : Le perturbateur est enfin réveillé à ce que je vois ! Bouahahahaha ! Alors comme ça, c'est toi qui a jeté cette pierre sur moi tout à l'heure n'est ce pas ? Et c'est aussi toi qui a blessé deux de mes camarades. Tu es bien courageux pour un enfant de ton âge ! Mais tu t'es trompé d'adversaires aujourd'hui, tu as perdu.

Le pirate prit le jeune garçon par le cou, l’empêchant de respirer, le souleva et lui asséna un violent coup de point dans l'abdomen.


Barman pensant : Le voleur écarlate ?! Mais que fait-il ici ? A-t-il vraiment essayer de me sauver ?
Barman : Arrêtez-ça ! C'est trop cruel, cet enfant n'a pas plus de dix ans !

Capitaine Pirate : Cruel ?! Mais tout le monde le sait, les pirates de ce monde sont cruels ! Mais ne t’inquiètes pas, je ne t'ai pas oublier toi, après le petit c'est toi qui va y passer !

Suite à ces mots, le pirate frappa le garçon, à peine conscient de coups de plus en plus violents. Du sang sortait de la bouche de l'enfant à chaque coup mais ce dernier ne criait pas. Ce qui avait pour conséquence d'énerver encore plus le pirate.


Pirate essayant de cacher sa colère : Tu n'as plus assez de force pour crier ou quoi, mon petit ?!

Mikoto : Tsss... J-je ne vais pas crier face à … une raclure pareille...

Pirate outré : QUOI ?! Comment viens-tu de m'appeler ??

Mikoto : Raclure …

Sur ces celles paroles, le capitaine pirate asséna un terrible dernier coup de point à Mikoto qui l'envoya valser à travers toute la pièce et qui lui fit perdre connaissance.

La suite de cette histoire, le garçon ne l'a pas vu de ses propres yeux mais on lui a raconté que peu de temps après qu'il se soit évanouit, la marine est arrivée sur les lieux, prévenue par un habitant qui avait vu la scène à travers sa fenêtre et tous les pirates ont été arrêté. Le barman n'a subit que des blessures légères. Au final le seul à s'être fait malmené est Mikoto. Cependant, c'est un mal pour un bien car le barman raconta à tout le village son histoire et fit passé Mikoto pour un véritable héros. Les mois qui suivirent, changèrent le surnom du voleur écarlate en héros écarlate.  Cette sensation d'avoir été utile à quelqu'un, Mikoto ne l'avait jamais ressenti auparavant et cela lui fit changer sa façon de penser. Après cela, il s'arrêta complètement de voler, car en volant, il pensait qu'il se rapprocher plus des pirates de cette fois-là que d'un citoyen normal.
Depuis ce jour-là et ce jusqu'à ses 19 ans, il remplaça son passe-temps favori qu'était le vol par l’entraînement. Oui, depuis cette altercation avec les pirates, le rêve de Mikoto était de devenir un grand marine reconnu de tous, devenir un vrai héros mais cette  fois-ci pas juste pour son village, mais pour le monde entier. Il s’entraînait tout les jours seul dans les bois, ce qui avait pour effet d'énerver ses parents toujours aussi inquiet pour leur fils, jusqu'au jour ou ils se firent une raison. Après tout, leur fils avait toujours préféré jouer dans cette foret plutôt qu'étudier comme son père et sa mère auraient préféré. Il ne deviendrait pas le fils qu'ils avaient voulu, il fallait se faire une raison.



10 ans plus tard, Dans une rue de Shell Town



Mikoto dans ses pensées : Et dire que ça fait neuf ans que je me prépare pour ce jour … Quelle nostalgie quand je repense au jeune garçon fougueux que j'étais … Bon j'vais manger un morceau avant de m'engager. D'après les rumeurs, une fois qu'on fait partis de la marine, on n'est obligé de manger ce qu'on nous donne et de porter l'uniforme … Tant pis, je vais bien finir par m'y habituer. Bien, le restaurant que j'ai vu semble le seul d'ouvert à cette heure-ci. Rah, j'avais vraiment pas envie de manger là-bas, rien que le nom est suspect, le Siamois Mystérieux … Bon,on ne peut pas savoir sans avoir essayé, let's go !


Quelques minutes plus tard, dans le Siamois Mystérieux



Un homme assit à une table attirait l'attention de tous les clients du restaurant.


Homme énervé : C'est quoi cette nouvelle affiche pour entrer dans la marine !?
« Afin de limiter le nombre de marins incompétents, le colonel Morgan a mis au point une nouvelle condition pour s'engager. Il faudra simplement tenir plus de 5 secondes face à sa hache ».
C'est vraiment n'importe quoi, ils n'ont plus de place pour les marines dans leur foutu caserne ou quoi ? Sérieusement, avec ça plus personne ne va essayer de s'engager, ce serait du suicide !

Mikoto : Euh, excusez-moi ? Je ne vois pas où est le problème. C'est pas étonnant de mesurer la force de quelqu'un avant de le recruter.

Homme : Sur le fond, c'est vrai que c'est une bonne idée si l'examinateur était quelqu'un de normal, mais là, c'est Morgan !

Mikoto : Et qu'a-t-il de spécial ce colonel ?

Homme : Ah, je vois, tu n'es pas d'ici … Pour faire simple, les trois seuls qui ont essayé de passer le test ce matin se sont retrouvés à l’hôpital ! Je pense que tu saisi quel type de monstre ça peut être, il ne se retient absolument pas, alors que c'est seulement un test. Cette ville court à sa perte avec un homme comme lui à sa tête !


Une heure plus tard, dans la cours de la base de la Marine



Morgan : Tiens, un nouveau candidat pour le poste de marine ? Cette ville n'a pas besoin de faible et c'est pour ça que j'ai installé une nouvelle condition pour avoir le droit de devenir marine. Je suppose que tu en as déjà pris connaissance ?

Mikoto : Hum ? Ah oui l'affiche, je l'ai vu effectivement. Il faut que je tienne 5 secondes face à vous, c'est bien ça ?

Morgan : Effectivement, et ça commence maintenant !

A peine le colonel eut finit ça phrase qu'il fonçait déjà sur le jeune homme à la chevelure rouge. Morgan est un homme de grande taille, très intimidant de par sa mâchoire en acier ainsi que on énorme hache d'acier qui remplace sa main droite. Mikoto surprit par l'attaque rapide du colonel esquiva au dernier moment le coup de hache de ce dernier. Par chance, il s'en sortit juste avec une petite coupure sur le bras droit.


Mikoto : J'ai failli me laisser surprendre … Vous pourriez prévenir quand vous attaquez quand même.

Morgan : Ahah ! Et tu penses que dans un véritable combat, l'ennemi te préviendra avant d'attaquer?!

Mikoto : Je pense surtout que vous prenez ce test un peu trop au sérieux …

Morgan : Petit insolent ! N'essayes pas de gagner du temps !

Sur ces mots, Morgan lança sa seconde attaque droit sur Mikoto. Le jeune homme ne se laissa pas surprendre et esquiva facilement cette attaque.


Mikoto : Je ne me ferai pas avoir deux fois de la même façon !

Morgan : Pas mal, mais que dis-tu de ça ?

Morgan frappa le sol d'un coup puissant avec sa hache, qui eut pour effet de fissurer ce dernier jusque sous les pieds de Mikoto qui n'eut comme réflexe que de sauter sur le coté pour ne pas trébucher. Cependant cette tentative n'était que la préparation pour le véritable coup de hache de Morgan qui était venu se placer sur le coté vers lequel Mikoto a esquivé l'attaque précédente. Le jeune homme n'avait plus aucun moyen d'esquiver la prochaine attaque du colonel. Le colosse arma son coup et frappa en direction de Mikoto, encore en train de tomber sur le coté, sans appui au sol. A l'aide d'une surprenante vitesse et agilité, le jeune homme prit appui au sol avec sa main droite afin de passer juste au dessus du coup de hache de Morgan. Mikoto mit de la distance entre lui et le colonel avant d'aborder un petit sourire narquois.


Mikoto : Bien, je pense que ça fait 5 secondes maintenant, non ?

Morgan essayant de cacher sa colère : Tsss … Tu as eu de la chance d'esquiver ce dernier coup. Je remonte dans mon bureau, va voir ma secrétaire et dis lui que tu as miraculeusement réussi le test. Elle te fera signer la paperasse.


Quelques minutes plus tard



Secrétaire : Félicitations, vous avez réussi le test du colonel. Veuillez remplir ce papier et vous ferez officiellement partie de la Marine.

Mikoto après quelques secondes : Voila, c'est fait !

Secrétaire : Bienvenue dans la marine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[RP Candidature Marine] Mikoto Suoh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» le retour de la marine à voile
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece West Blue ::  :: Archives OPK :: Rôle Play-