One Piece West Blue


Serveur Minecraft sur le Thème de One Piece
 

Partagez | 
 

 Le Fleuret Rouge. Première partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction : Staff
Grade : Modérateur Général en Chef
Rôle : Modérateur
Localisation : West Blue
Age : 22
Messages : 323

Feuille de personnage
Nom: Mizuro Chitsujo
Age: 18
avatar
Gyotto
MessageSujet: Le Fleuret Rouge. Première partie.    Lun 8 Juil - 18:11

Avant propos:

Spoiler:
 








Israla, un havre de paix de South Blue, une île au climat certe désertique et inhospitalier au premier abord, mais si l'on y fait correctement attention on peut y découvrir de vrais trésors, sa population est l'un d'eux, lorsqu'elle est arrivée sur l'île les premiers habitants se sont surtout installés autour de petite oasis, mais avec le temps les ingénieurs de la civilisation ont mit au point un système d'irrigation qui permet de doubler voire même tripler la taille des villes, la ville la plus impressionnante est certainement la cité mère Isis. Les autres trésors que l'on peut trouver sont ses célèbres savants, son sable fin est d'un magnifique rouge, ses épices qui sont les plus fins de South Blue et enfin son grand festival : La Fantasia d'Isis, un festival tellement important que tout le pays vivait au rythme de ce dernier pendant toute une semaine une fois par an. Tous les ans, on disait que le festival de cette année là avait été mieux que celui de l'année précédente.
Cette année, le festival fêtait son deux-centième anniversaire, pour l'occasion d'énormes moyens avaient été mis en place par tout les habitants du royaume, de nombreuses rumeurs circulaient à travers les rues de la cité mère, dans une poissonnerie, on racontait qu'un roi des mers avait été capturé pour servir lors du grand banquet de la ville, dans une taverne, on parlait d'un lâché de luciole pourpre lors de la journée finale, et enfin, on racontait qu'un immense feu d'artifice devait avoir lieu, tellement impressionnant et imposant que l'on en eût pas vu de tel de toute l'histoire de la profession d'artificier. Tout les artisans et commerçants du royaume étaient venus pour monter leur étale pour la grande fantasia.


Willem installait l'étale avec son père pour le grand festival, mais il ne semblait pas vraiment très doué pour cet exercice.

Citation :
Père : Willem, espèce de bon a rien efféminé, tu ne saurais pas monté un stand même si quelqu'un le faisait a ta place, tu ne me sers à rien ! Va chercher ta sœur, elle saura m'aider !!

Willem : Mais père, je fais du mieux que je le peux...

C'était toujours là même chose, Willem n'était qu'un bon à rien aux yeux de son père, sa sœur, elle était parfaite, dans le sens où elle remplissait toutes les conditions pour être un futur forgeron de renom.
Cela faisait presque une heure que Willem était parti chercher sa sœur à travers les dédales des rues de la capitale, lorsqu'il passa par une étroite ruelle, un groupe de trois jeunes hommes l'arrêta et lui bloqua le passage.

Citation :
Willem :( demandant) : Que puis-je faire pour vous, messire ?

Jeune homme inconnu (s'esclaffant): Messire ?? AHAH qu'il est drôle le gamin ! T'en penses quoi Camil ?

Camil : Il est drôle celui-là, d'ailleurs t'es une fille ou un garçon ?

Willem : (légèrement irrité) : Je suis un homme tout comme vous, messire !

Le troisième qui n'avait jusque-là dit un mot, était plus grand que les deux autres, Willem se sentait minuscule lui du haut de son un mètre et quarante centimètres, il était dans la moyenne pour ses dix ans, le colosse était aussi blond que le jeune garçon était brun, ses yeux d'un bleu métallique scrutaient les yeux vert d'eau de notre jeune garçon, il était habillé à la façon traditionnelle des Isralites, une lame courbe pendait à sa hanche, lorsqu'il prit la parole les deux qui l'accompagnaient se turent immédiatement, il semblait être leur boss.

Citation :
Boss : Camil, Dinat fermez là ! Regardez ses vêtements, on dirait un gosse de riche, fouillez à votre façon !

Il prononça cette phrase avec un grand sourire, Willem sentit que « leur façon » n'allait pas être bonne pour lui.

Citation :
Dinat et Camil : Avec plaisir Kallel.

Les deux hommes commencèrent à rouer de coups Willem qui se recroquevilla sur le sol. Ils frappaient avec un telle intensité que ce dernier ne sentait même plus la douleur, puis d'un seul coup, les coups cessèrent, le jeune garçon ouvrit les yeux, quel ne fut pas sa surprise en reconnaissant sa sœur devant lui, les deux voyous allongés, inconscients sur le sol.

Citation :
Willem : Cassandra ...


Cassandra :
Willem combien de fois te l'ai-je déjà dit, je veux que tu m'appelles Cassi, je n'aime pas le nom que notre mère m'a donné.

Elle interpella celui qui avait donné l'ordre de passer à tabac son petit frère.

Citation :
Cassandra : Et toi là, pourquoi tu t'en prends à mon mignon petit frère ?

Kallel (amusé) : Et pourquoi pas ? Quand nous avons croisé ton frère, nous avons remarqué qu'il semblait porter beaucoup d'argent, nous avons voulu l'aider à se délester de tout ce poids en trop. Et voilà que tu nous déranges dans notre bonne action.

Sur ces mots, il dégaina son cimeterre, Cassandra ne fut pas impressionnée outre mesure, elle sortit également une longue et fine épée de dessous ses habits, Kallel perdu aussitôt son sourire qu'il arborait depuis que Willem l'avait rencontré, il fonça tête baissée sur Cassandra, elle le para aisément et lui infligea une estafilade sur tout son bras gauche. Il recula rapidement, il semblait analyser la situation puis lorsqu'il réattaqua cela fut d'une manière plus réfléchit, il parait tout les coups que lui portait Cassandra, il réussit même à lui porter un coup à la main droite, l'échange continua avec autant d'intensité pendant quelques minutes supplémentaires puis Kallel se recula et lança à la sœur du petit Willem :

Citation :
Kallel : Tu te bats bien pour une femme, pour aujourd'hui je dois te laisser mais la prochaine fois cela ne se passera pas ainsi !

Sur ces mots il partit vers la grande rue où menait la ruelle comme si de rien n'était. Cassandra se retourna et courut au chevet de son petit frère. Mais avant qu'elle n'aie pu lui dire un seul mot, il s'évanouit dans ses bras.
Quand Willem reprit ses esprits la nuit était tombée sur la cité des rois, Cassandra était à son chevet.

Citation :
Cassandra : Tu es réveillé petit frère ?

Willem : Ma sœur ...

Cassandra (amusée) : Pourquoi parles-tu toujours ainsi Willem ? Mère a été trop dure avec toi et tu es resté bloqué sur son langage de femme de la haute société d'East Blue ?

Willem : Je ne peux parler autrement, je vous remercie de m'avoir porter secours ma sœur.

Cassandra : Tu sais que je serais toujours là pour toi !

Willem : Je vous remercie de l'intérêt que vous me portez, je ne savais point que vous maîtrisiez l'art du sabre !

Cassandra : J'ai commencé il  y a six ans lorsque notre mère a abandonné l'idée de m'inculquer les bonnes manières de l'est, notre père m'a alors enseigné l'art de forge et du combat.

Willem : Vous êtes vraiment très douée, quand vous combattiez cette personne vous sembliez danser dans la ruelle comme une danseuse danse sur une scène.

Cassandra : C'est mignon petit frère, mais je ne suis pas si forte que ça, du moins pas encore assez forte pour battre notre oncle.

Willem : Notre oncle, vous parlez de l'oncle Philestin de la Corimbière ?

Cassandra ( s'esclaffant) : AHAHA Non pas lui, il ne saurait pas comment se servir d'une fourchette sans ses majordomes, non, je parle de notre oncle paternel, le frère de père.

Willem : Notre père a un frère ?

Cassandra : Oui, il se nomme Fa ...

Père : Cassi ton frère est-il enfin réveillé ?

Cassandra : Oui papa, on va descendre. (s'adressant à Willem) : viens, on parlera de tous ça après le repas.

Toute la famille se mit à table, le repas se passait comme d'habitude, le père de Willem l'ignorait tandis que sa mère était au petit soin pour lui, et inversement pour Cassandra, son père l'écoutait et discutait avec elle tendît que sa mère l'ignorait complètement. Vers la fin du repas Willem voulut poser une question à son père.

Citation :
Willem : Père, est-il vrai que vous avez un frère ?

Père (de mauvaise humeur) : Qui t'a raconté ça à toi ?

Willem : Cass...

Cassandra (coupant la parole à son frère) : C'est moi papa, on discutait et je lui est parlé de notre oncle escrimeur.

Père : Escrimeur mon œil, c'est juste un imbécile qui a voulu défier notre père. Je ne veux plus jamais que l'on parle de lui à cette table.

Le repas se termina sur ces mots-là. En remontant dans leur chambre, le frère et la sœur commencèrent à parler de l'oncle dont l'existence semblait être tabou aux yeux de leur père.

Citation :
Cassandra : Notre oncle est un grand escrimeur de renom, un vrai maître.

Willem : Vous êtes sur ? Notre père semble penser le contraire.

Cassandra : Ne  prends pas la mauvaise humeur de notre père comme une preuve de son incompétence, il sait très bien quel est le niveau de notre oncle à l'escrime.

Willem : Si je parvenais à le battre dans son propre art, père pourrait-il me reconnaître un temps soit peut ?

Cassandra : Je ne sais pas, de toute façon tu ne sais pas tenir un couteau tu n'as absolument aucune chance.

Willem : Alors apprenez moi la voie de l'escrime !

Cassandra : Cela semble intéressant, viens me voir après tes cours de langue du monde que mère te prodigue.

Willem : Je vous le promets ma sœur.

Ils se couchèrent tous les deux. Le lendemain matin Willem suivit les cours de sa mère toute la journée, tandis que Cassandra et leur père étaient partis travailler le fer dans la forge. Durant une pause Willem questionna sa mère.

Citation :
Willem : Mère, comment avez vous rencontrer notre père ? Il semble être aux antipodes des vôtres.

Mère : Vous savez que je suis une fille de haute naissance de East Blue ?! Et bien, mes parents, pour que je puisse apprendre d'avantage sur le monde m'envoyèrent chercher un matériau rare, ils me dirent qu'ils voulaient que je découvre le monde en recherchant ce matériau, les seuls indices que je reçu de leur part furent que le matériau était de couleur rouge et qu'il se trouvait dans un pays chaud des mers du sud.

Willem :Ils ont voulu que vous leur rameniez du sable rouge d'Israla.

Mère : Exactement, donc je partis à la recherche de ce matériau, je partis pour les mers du sud et je recherchai de nombreuses informations, et c'est pendant une expédition que je tombai sur votre père, il semblait être un homme bourru au premier abord, je ne voulu pas lui adresser la parole au début mais plus j'apprenais à le connaître plus je tombait sous son charme, et c'est ainsi que lorsque je trouva le sable rouge, je décida de rester avec lui, et après quelque année nous nous sommes mariés, et nous avons eu votre sœur puis vous.

Willem : Vous savez que mon père me considère comme un bon à rien, j'ai donc décidé d'apprendre la voie du sabre pour vaincre son frère et ainsi lui prouver que je peux faire des choses biens.

Mère : Et bien vous apprendrez le sabre en dehors de mes cours, jeune homme, continuons.

La journée se termina, Willem courut à la forge rejoindre sa sœur, là, il fut soulagé de ne pas trouver son père.

Citation :
Cassandra :Te voilà petit frère nous allons pouvoir commencer, la première chose à faire et de te trouver une lame qui te convient, essayons en plusieurs.

Elle lui fit essayer différentes lames toutes plus différentes les unes que les autres, mais aucune ne lui allait, jusqu'à ce qu'elle sorte d'une malle une longue et fine épée, son père aurait appelé ceci un cure-dent, mais elle lui allait parfaitement.

Citation :
Cassandra : Un fleuret ... Cela te va parfaitement. Bien commençons par voire ce que tu peux faire avec cette arme.

Elle dégaina sa propre lame et l'attaqua immédiatement, il ne réussit qu'a tomber sur son arrière-train.

Citation :
Cassandra : Et bien nous allons avoir du travail si tu veux un jour atteindre ton but.

Sur ce, ils commencèrent leur entraînement, ils poussèrent même ce premier entraînement jusque tard dans la nuit, tandis que la ville était en fête et que de nombreux feux d'artifice étaient tirés, eux continuaient leurs entraînements. Et durant de nombreuses années après cette soirée, le frère et la sœur s'entraînèrent ensemble.

▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄ ▄  ▄ ▄  ▄ ▄  ▄ ▄ ▄ ▄

˜ 10 ans plus tard ˜


Deux combattants se défiaient du regard, leur lame était sortie de leurs fourreaux, le premier qui attaqua était un homme au tempe grisonnante, il maniait une longue épée de l'ouest, son adversaire esquiva son attaque et à l'aide de son fleuret, il le transperça. Le jeune Willem était devenu un homme, un fringant jeune homme, d'un bon mètre quatre-vingts, de longs cheveux bruns descendaient en cascade jusqu'à ses épaules, il respirait la noblesse, ses habits étaient raffinés, il était devenu un magnifique jeune homme, il s'inclina devant l'homme qu'il venait d'abattre.



Citation :
Willem : (s'inclinant) : Je vous remercie très cher de m'avoir accordé ce duel.

L'homme (blessé) : Tue moi, tu m'as vaincu, je ne mérite pas de vivre.

Willem : Ne racontez pas de sottise, je ne vais pas tuer un homme au sol, je vais vous amener jusqu'à l'hôpital de la ville.

Willem prit l'homme et le chargea sur son cheval, il galopa jusqu'à la ville toute proche, il déposa l'homme à l'hôpital, et partit en direction de son hôtel.
Il entra et surprit un groupe d'hommes saouls, qui cherchaient à draguer les danseuses, il se dirigea alors vers ce petit groupe.

Citation :
Willem : Excusez-moi, messires mais il semblerait que vous soyez légèrement éméché et que vous importuniez ces jolies demoiselles.

Homme saoul : De quoi, il se mêle le morveux ? !

Willem : Je ne souhaite poser aucun problème je veux juste que tout le monde passe une agréable soirée.

Homme saoul (poussant Willem) : On t'a rien d'mandé à toi...Hips..

Willem : Je vous prierais de ne pas être aussi familier avec moi et de ne pas me bousculer ainsi !

Homme Saoul ( repoussant Willem): Et tu vas faire quoi si je continue ?

Willem dégaina son fleuret et le mit sous la gorge de l'homme.

Citation :
Willem : Je pourrai vous transpercer la gorge bien que cela ne m'enchante guère.

Homme saoul (tendu) : Okay, okay, on s'casse les mecs.

Le groupe partit de l'hôtel en faisant un bruit de tout les diables.

Citation :
Danseuse : Merci, monsieur vous êtes un gentilhomme c'est si rare de nos jours.

Willem : (s'inclinant): A votre service mademoiselle.

Lorsqu'il se releva, il fut choqué par la ressemblance entre la danseuse et sa sœur Cassandra, il fut alors saisi d'une vague de souvenir, tous les entraînements avec elle et la promesse qu'ils s'étaient faites.

Citation :
Willem : Ex.. Excusez-moi mademoiselle, mais je dois continuez ma route.

Willem monta rapidement dans sa chambre, plia ses bagages, scella sa monture et partit à travers les plaines du pays qu'il explorait à la recherche de son oncle sous la nuit noir.

Citation :
Willem : (face à la lune) : Je vous trouverai et vous vaincrai mon oncle, je le dois pour Cassandra !

Il partit au galop à travers les plaines à la recherche d'indices sur la localisation de l'homme qu'il recherchait.

________________________________________________________________________________


Gyotto
, Modérateur Tyranique et Sympathique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Fleuret Rouge. Première partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ¤ Première partie des remises de prix ¤
» Le devoir d'une prêtresse - Première partie [Iseult]
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Première partie... de fin de soirée. [Pv Yamada Kioshi]
» - Le réveil de la Prophétesse - La Voie du Temps, Première Partie [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece West Blue ::  :: Archives OPK :: Rôle Play-