One Piece West Blue


Serveur Minecraft sur le Thème de One Piece
 

Partagez | 
 

 La jeunesse du "Chasseur Blanc". [Part I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faction : Non
Grade : Ermite sympa
Rôle : Soldat de 3éme classe
Localisation : Shell Town
Messages : 240

Feuille de personnage
Nom: Smoker
Age: 34
avatar
Pirede
MessageSujet: La jeunesse du "Chasseur Blanc". [Part I]   Mer 19 Juin - 22:20

Shell Town ,dans un bureau :


Voix d'homme : Je ne vois toujours pas pourquoi je suis ici.

Voix de femme : Tu sais très bien pourquoi tu as été emmené dans ce bureau matelot. Ton manque de discipline contraint une fois de plus le colonel Beelve à faire un rapport à ton sujet. Je ne peux plus te protéger comme avant tu comprend ?

Voix d'homme : Je n'ai pas besoin de protection, j'ai fait ce qui était juste et je n'ai rien à me reprocher.

Voix de femme (d'un ton sec et ferme) : Ce n'est pas à toi de dire ce qui est juste ou non, tu suis les ordres de tes supérieurs et tu la boucles. (Reprenant son calme) Normalement un simple sergent-chef serait renvoyé chez lui, mais le vice-amiral Obirt a été rappelé de Marineford pour s'occuper de ton dossier. Je ne sais pas ce qu'il te veut mais c'est avec lui que tu t'entretiendra désormais.

Voix d'homme : Je sais que j'ai désobéi aux règles mais je sers avant tout la justice. Pourquoi Ob... le vice-amiral Obirt ? Et hum... Que va-t-il arriver aux marins qui m'ont suivi ? J'assume toute la responsabilité de cette histoire, je les ai contraints à me suivre.



La porte du bureau s'ouvrit brusquement.



Voix grave d'homme : Ils seront pendus demain sur la place publique.

Voix d'homme (surpris) : Quoi ? Vice amiral Obirt ce n'est pas possible, c'est ma faute, pas la leur.

Vice-Amiral Obirt : Ha ha ha ! Tu verrais ta tête Smoker, j'ai cru mourir de rire. Bonjour colonel Cherry, vous avez lui avez expliqué pourquoi il est ici ?

Colonel Cherry : Il sait pourquoi il est suspendu mais je vous laisse l'honneur de lui dire ce qu'il fait dans ce bureau.

Smoker (tendu): Ne plaisantez pas avec ça vice-amiral ! Et j'ai un nom, je ne m'appelle pas Smoker !

Vice-amiral Obirt : On s'attendrait presque à voir de la vapeur au dessus de ta tête quand tu es fâché. Et puis étant donné que ce surnom à fait le tour de la base tu n'y échappera pas.


Le vice-amiral laissa échapper un clin d’œil puis éclata d'un rire sonore pendant que Smoker fulminait sans rien dire.


Colonel Cherry : J'ai des rapports à compléter, je reste disponible à la salle des archives si vous avez besoin de moi.

Vice-amiral Obirt : Merci bien colonel.

Il attendit que le colonel Cherry sorte avant de reprendre.

Vice-amiral Obirt : Tu sais que tu devrais être renvoyé pour refus d'obéissance, heureusement pour toi le rapport disciplinaire m'as été remis. Mais comprend que tu vas recevoir une lourde sanction. Maintenant Smoker tu vas me dire exactement ce qu'il s'est passé lors de ta sortie avec le colonel Beelve.

Smoker (plus ou moins calme) : J'assume entièrement mes actes mais le colonel Beelve a dépassé les limites de son pouvoir.

Smoker se mit alors à raconter sa vision de l’excursion mené par le colonel Beelve.

Smoker a écrit:
Nous avons débarqué sur cette petit île à l'est de la base de Shell Town, Hana Hachi.

Le colonel disait que des pirates avaient été repérés dans le coin, je me suis demandé pourquoi des pirates s'aventureraient si près d'une base militaire mais je n'ai rien dit sur l'instant.

Une fois accosté nous avons pris la direction du village, le colonel nous ordonna de fouillez toutes les maisons, les boutiques et même le petit musée, sans même annoncer notre arrivée aux citoyens.

Le maire de la ville s'opposa à cette fouille mais le colonel Beelve aboya au jeune recrue d’exécuter ses ordres. Avec une escouade il interrogea brutalement les pauvres habitants ayant le malheur de se trouver sur son chemin, il répétait qu'il voulait mettre la main sur les pirates arrivés quelque jours plus tôt mais aucun des citoyens n'avait eu vent du passage de pirates dans les environs.

Il était sur le point de passer à tabac un jeune commerçant quand je me suis interposé.

Smoker : Non ! Nous ne pouvons pas frapper ces pauvres hommes. Nous n'avons aucune preuve que des pirates soient ici, et de toutes manières aucun d'eux ne s'aventureraient si près de nous.

Colonel Beelve : Tu contestes mon autorité ? Tu crois vraiment m'empêcher d'interroger ce minable à me manière ?

Marin : Il a raison colonel, il est contre le règlement de maltraiter des civils, surtout sans preuves.

Deux marins se regroupèrent derrière moi.


Colonel Beelve : Très bien, vous le prenez comme ça. Vous allez voir ce qu....

Marin sombre : JE L'AI COLONEL !

Un marin sortit du musée, bousculant au passage le vieux gardien, je me rappelle de lui car il était avec le colonel lors d'une précédente sortie, il s'appelle Tie. Il agitait une carte en l'air.

Colonel Beelve : Vous avez de la chance bande de vermines. On rentre, Tie rejoint moi. Vous deux ! (il pointa du doigt de marins derrière lui) Emmenez donc le sergent-chef faire un tour dans le cale.
On décampe, tout le monde au bateau. (S'approchant de Smoker) Tu tiendras peut être ta langue la prochaine fois.

Smoker (se débattant) : Les pirates n'étaient qu'une ruse pour venir ici ?

Colonel Beelve (souriant): Quels pirates ?


Les homme m’emmenèrent et m’enfermèrent, pieds et poings liés avec des menottes en granit marins dans la cale vide et froide. Nous retrouvâmes Shell Town trois jours plus tard.
Smoker : Et me voilà ici.


Vice-amiral Obirt : Pourquoi es-tu le seul à avoir cette version, les autre marins qui faisaient parti de l'équipage nous donne une toute autre vision. D'après eux se serait toi qui aurait agressé les civils pour retrouver les pirates et dans ta rage de n'en trouver aucun tu en aurais blessé plusieurs. C'est le colonel qui t'aurait arrêté dans ta folie et mis aux arrêts.



Smoker (abasourdi) : Tout ceci est faux, c'est ridicule. La plupart des marins étaient en ville lors de cet incident. Il n'y avait qu'un groupe de marins avec le colonel et un autre plus petit avec moi. Interrogez les ils n'étaient pas d'accord avec le colonel non plus.


Vice-amiral Obirt : Bizarrement ces deux marins dont tu me parles on fait une mauvaise chute sur la bateau, au retour de l'île et ne se souviennent de rien.


Smoker : C'est incompréhensible, c'est un coup monté. Vous devez me croire vice-amiral.



Vice-amiral Obirt : Je te crois Smoker, j'enquête depuis un moment maintenant sur les agissements du colonel Beelve. Ce que tu me dis ne me surprend pas totalement. J'irai faire un rapport à mes supérieurs. Si ce que tu me dis s’avère exact ta suspension sera levé, mais il reste encore à prouvé ce que tu avances.


Smoker : Merci vice-amiral Obirt, je vous suis reconnaissant de me croire. Mais qu'allez vous faire du colonel Beelve ?


Vice-amiral Obirt : Pour le moment je ne détiens pas assez de preuves pour l'inculper mais soit sans craintes je vais m'en occuper. Pour le moment fais profil bas et retourne à tes quartiers. Bon courage Smoker tu es un bon élément, calme toi juste un peu. J'ai à faire, suis mon conseil et surtout ne te fais pas remarqué pour mauvaise conduite.



Le vice-amiral sorti laissant Smoker seul dans le bureau. Le colonel Cherry entra presque au même moment, salua le vice-amiral et s'assit sur le bureau.

Colonel Cherry : Alors comment cela s'est-il passé ?


Smoker : Ça s'est bien passé. Puis-je sortir me reposer mon colonel ?


Colonel Cherry : Accordé sergent-chef. 



Smoker sortit et se dirigea vers son baraquement.



[A suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La jeunesse du "Chasseur Blanc". [Part I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» La Grotte du Chasseur
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece West Blue ::  :: Archives OPK :: Rôle Play-